Escuchar Adentro

Escuchar Adentro

Review by Camille Escudero

“Notre œil attrape dans sa rétine, une extension du mur… Une oreille. Immobile. Sans visage. La tentation est forte, notre bouche s’avance pour un mot, mais une boule quies obstruant le conduit auriculaire, laisse le mot sur le rivage de nos lèvres. Cette oreille est une injonction à suspendre la parole.

Parce que les « murs ont des oreilles » et qu’une bouche invisible pourrait colporter nos secrets ? Même pas….Même plus. L’oreille de ce mur se refuse à nos cachoteries, elle s’en retourne dans la rumeur d’une cloison inerte. Elle se replie dans l’écho d’une mémoire qui nous échappe.

Le philosophe slovène Mladen Dolar, en explorant les arcanes de la voix humaine, rappelle que « l’écoute implique l’obéissance », « obéir(…) vient du latin ob-audire, dérivé de audire – entendre (…) L’écoute est déjà une prémisse d’obéissance.

L’oreille de Sabrina Montiel-Soto déserte sa fonction première qui, « à son corps défendant » la conduit à un asservissement promis, pour se mettre toute entière dans la perception continue de ses mille et une opacités”.

plâtre, encre, 4 x 7 x 2 cm. 2012
EscucharAdentro_sabrinamontielsoto